Fondatrice

Cécile Michaut, scientifique, journaliste et formatrice.

 Titulaire d’un doctorat de chimie de l’université Paris-XI Orsay, Cécile Michaut a été enseignante-chercheuse à l’université de Rennes-I, à la Royal Institution of Great Britain à Londres, et l’Ecole normale supérieure de Cachan, avant de bifurquer vers le journalisme scientifique en 1999. Elle a notamment collaboré au Monde, à La Recherche, Pour la Science, Science et vie, Sciences et Avenir, Sciences Actualités (le site web de la Cité des Sciences)...

Depuis 2005, elle enseigne la vulgarisation scientifique dans les universités Paris XI (Orsay), Lyon et Marseille, ainsi qu’à l’Institut Mines-Télécom, à l'Institut national du sport (INSEP) à l’Institut d’astrophysique de Paris, et pour le groupement de laboratoires C’Nano. Elle a publié en 2014 le livre « Vulgarisation scientifique, mode d’emploi ».

L'équipe

Audrey Mikaëlian, journaliste scientifique spécialisée en audiovisuel

Magazines scientifiques, documentaires, animation 3D, reportages... rien de ce qui touche aux films de sciences n'est étranger à Audrey Mikaëlian, journaliste scientifique depuis 1998.
Elle jongle avec efficacité et bonne humeur avec ses multiples casquettes : journaliste-réalisatrice, auteur transmédia et rédactrice en chef.
*Parmi ses productions, citons E=M6, Les grandes énigmes de la science, Questions sans réponses, Les animats, La Tour des Sciences, l'Odyssée des Sépas, etc.
Elle s'intéresse également aux "serious games", avec la réalisation de 2020 Energy.
 
 

 

Alexandre Taesch, comédien, metteur en scène et auteur. Formateur en pitches et théâtre scientifique.

Alexandre co-anime depuis 2013 la formation des doctorants de Strasbourg qui participent au concours «Ma thèse en en 180 secondes ».

 En 2016, il a co-écrit, adapté, mis en scène la comédie de vulgarisation scientifique « Tout le monde descend ! » écrite par Marie-Charlotte Morin, gagnante de la finale nationale 2014 de « Ma Thèse en 180 secondes » (21 représentations en 2016, tournée en 2017).

 Alexandre a participé également au projet « Le train de la Science » (Copenhague 2014, Nancy 2015,) en tant qu’intervenant artistique, metteur en scène en préparant et organisant la représentation d’un spectacle de café-théâtre scientifique, avec des étudiants de l’Université de Strasbourg.

Durant la saison, il encadre sept troupes de théâtre amateur (enfants, ados, adultes), écrit et monte des spectacles dans ce cadre.

Ces trois dernières années, il a développé également l’écriture et la pratique du café-théâtre (Ta mère la Pub, Le stand de Tir et Debout les morts !).

 

Science et partage est membre de Sciences Essonne, un réseau d'acteurs de la culture scientifique et technique en Île-de-France ayant pour but de "contribuer à rapprocher science, technologie et société".