lun.

06

janv.

2014

Science élitiste contre science collective

Peter Higgs et François Englert. © CERN
Peter Higgs et François Englert. © CERN

Selon Pallab Ghosh, correspondant scientifique de la BBC, les prix Nobel doivent être attribués "aux meilleurs des meilleurs", et non à des équipes ou à des organisations. Il souligne que "c'est la créativité individuelle qui provoque la découverte scientifique et inspire les autres."

Sylvestre Huet, journaliste à Libération, avait émis l'idée inverse lors de la remise du prix Nobel de physique à François Englert et Peter Higgs en octobre dernier. Pour lui, "Le jury a donc raté une occasion en or de mettre le Nobel au standard de la physique contemporaine, en remettant le Nobel aussi au Cern, car c'est cette organisation collective qui a permis à Peter Higgs cette découverte majeure de la physique".

Science élitiste contre science collective, ce sont deux visions qui s'affrontent. Et qui ont des conséquences sur le fonctionnement de la recherche, son financement, le classement des universités (le fameux classement de Shanghai attribue un poids démesuré à la présence de lauréats du Nobel dans un organisme de recherche)...

Vu le titre de ce site, vous devinez vers quel bord je penche.

Cécile Michaut

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Joël Martin (lundi, 06 janvier 2014 10:26)

    La créativité individuelle est une source essentielle de découvertes et d'inventions. Une théorie peut être bâtie par un seul savant. Mais toute théorie doit être validée par l'expérience. Et alors, le collectif et l'esprit d'équipe sont cruciaux. Sans la confirmation du CERN, il est probable que Higgs et Englert n'auraient pas eu le Nobel car on remarque que la récompense a été décernée en 2013 à une théorie datant de 1964 qui n'a été confirmée par l'expérience qu'en 2012.
    Le CERN méritait donc le Nobel.